Ga snel naar:

 

 

 

Problème

La fonction du toit change

La toiture d'aujourd'hui est une toiture active (“Actief Dak”). Sa fonction change. L'invisible cinquième façade d'autrefois devient un lieu de travail à part entière, muni d’installations techniques et où circulent un certain nombre de personnes. Un rôle pour lequel les toitures traditionnelles ne sont pas conçues. Une telle utilisation de celles-ci rendrait les risques de dommages et de fuites trop importants.

Toiture à usage intensif

Les installations techniques de condionnement d'air ou de refroidissement se trouvent sur la toiture, tout comme les équipements de nettoyage de façades et de lavage de vitres. C'est aussi là que sont placées les gaines d'ascenseur. Pour épargner ou gagner de l'énergie, les toitures sont également souvent pourvues de verrières et panneaux solaires. La quasi-totalité des bâtiments situés dans des zones stratégiques sont pourvus de panneaux publicitaires en toiture, sans parler des antennes GSM/UMTS pour les plus hautes d'entre elles. Citons encore les toitures-jardin qui sont elles aussi de plus en plus fréquentes. Toutes ces applications et les activités d'entretien qu'elles génèrent entraînent une circulation importante sur la toiture.

Intempéries extrêmes

De plus en plus, les toitures doivent endurer des conditions météorologiques toujours plus extrêmes. L'augmentation de la fréquence des chutes de grêle, les fortes pluies, un soleil plus agressif: autant d'éléments qui mettent les toitures à rude épreuve. Selon l'Institut royal néerlandais de météorologie, nos régions sont confrontées de 5 à 10 fois par an à de fortes précipitations, de violents orages et des averses de grêles. Par ailleurs, il s'avère que le nombre d'heures d'ensoleillement augmente également. Par exemple, 2009 a connu 720 heures d'ensoleillement alors que la moyenne est de 600 heures par an. Nous associons les conditions climatiques extrêmes et les hivers rudes à des pays comme l'Autriche ou la Suisse, mais en Belgique et aux Pays-Bas également, ils sont de plus en plus fréquents.

 

Plus c’est épais, mieux c'est

Seule une membrane en PVC de 1,5 mm d'épaisseur peut protéger de manière optimale une toiture à utilisation intensive. La durée de vie de cette dernière sera beaucoup plus longue et elle résistera mieux à son usage intensif, car cette membrane est 25 % plus épaisse que les membranes généralementappliquées.
En savoir plus.


Contact

Loire 150 – Castellum
gebouw C - Synthesium
2491 AK Den Haag

Postbus 420
2260 AK Leidschendam

 


Contact

 

Secretariaat Vekudak

Tel: 070-444 06 60
Fax: 070-444 06 61 

E-mail
 

NRK

 
 

© Vekudak 2017